lundi 30 juillet 2012


Dimanche 22 juillet, jour 20

Ce matin, Chantal regarde par la fenêtre et il pleut encore. Pas beaucoup mais un peu. Est-ce qu'on va faire la route jusqu'à Inuvik ou pas? C'est la question du jour!

On déjeune, on emballe nos choses et on attend de voir. La pluie a cessé alors on décide de prendre la route. Le chemin est encore mouillé et il faut conduire prudemment. À ce qu'un des gars rencontré à Eagle Plains nous a dit, une fois arrivé aux Territoires du Nord Ouest le chemin est mieux. On arrive finalement au Cercle Arctique qui est à la latitude 66 degrés 33 nord. On immortalise ce moment sur pellicule.

On repart et la route est toujours aussi moche. On arrive dans des plaines et là, le vent se met de la partie. Le soleil a envie de sortir mais on dirait qu'il est gêné.   Pas très loin devant, on voit que les nuages sont bas. On ne voit pas le dessus des montagnes. Plus on avance, plus on s'en va dans les nuages. Une fois arrivés dedans, on voit à peine devant nous. Chantal roule devant et elle trouve ça difficile. Il fait froid et il pleut. On reste concentré et on a juste hâte de sortir des nuages. Entre temps, on arrive aux TNO. C'est vraiment pas le temps de s'arrêter pour faire la photo devant la pancarte! Une fois sortis de cette mauvaise passe, une surprise nous attend. Un paysage magnifique de montagnes vertes et de vallées et nous, on roule dans le creux des vallées!  C'est sublime et en plus, le chemin de gravelle est beau. Fini la bouette!

Le premier traversier de la rivière Mackenzie pris, on arrive dans le village de Fort Mcpharson. C'est un petit village indien où il n'y a pas grand chose. On s'arrête le temps de prendre une bouchée et prendre des forces pour la route qui reste à faire. On prend un deuxième traversier et ensuite c'est le dernier "stretch"  de 127km jusqu'à notre destination. On espère voir des caribous mais tout ce qu'on voit sur le bord de la route, ce sont des lièvres. Tout plein de lièvres. Tellement que Chantal en frappe un de plein fouet:(

Finalement, on arrive à Inuvik! Il est environ 21h et il fait super clair. On trouve notre camping et ensuite on va se promener dans la ville. C'est assez grand. 3500 personnes y habitent. On entre dans un dépanneur et en nous voyant, le proprio se met à jaser avec nous et nous offre le café. Il vient d'Alberta mais est originaire d'Israël. Il est à Inuvik depuis six ans et nous dit qu'avec ses deux dépanneurs, les affaires sont bonnes. En tout cas, son commerce est super propre et tout est impeccable là-dedans. Même chez nous, on a rarement vu un dépanneur comme ça!

À minuit, le soleil est encore assez haut dans le ciel et c'est l'heure à laquelle nous soupons. On se couche vers 1h30 le matin et il fait encore clair. En fait, à ce temps-ci de l'année, le soleil ne se couche pas. Il descend à la ligne d'horizon et il se relève très tôt le matin.  Et l'hiver, c'est tout le contraire : il fait nuit presque toute la journée. Une médaille a toujours deux côtés!

La classique photo au Cercle Arctique.

Juste avant d'entrer dans le brouillard des nuages.


 Un peu de repos en attendant le 1er traversier de la rivière MacKenzie.




 Les motso auront besoin d'un bon lavage.

 Enfin! Nous sommes arrivés a Inuvik!

 Jean adorrrre le blé d'inde en canne.


Photo prise vers 11h le soir.

3 commentaires:

  1. How are you liking the Heidenau tires?

    RépondreSupprimer
  2. Mimi et Michel1 août 2012 à 16:34

    Est-ce que le civet de lièvre était bon ? ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On n'a pas eu le tempsd'arrêter pour récupérer le lièvre!!!

      Supprimer