jeudi 13 décembre 2012


Dimanche 9 décembre.

Finalement, on décide de ne pas aller à San Agustin car nous avons hâte d'arriver en Équateur. On va donc rouler jusqu'à Ipiales, dernière ville avant de traverser. C'est une ville qui n'a rien de bien spécial, à part l'église Las Lajas qui est à 7 km d'Ipiales. C'est une église de style Néo-gothique qui à été bâtie entre 1916 et 1940. Et la route pour se rendre ici est encore une fois sensationnelle (c'est la Panamericana). À chaque courbe, Jean et moi sommes estomaqués. Mon dieu que c'est beau. Nous ne pouvons nous permettre d'arrêter beaucoup car nous avons 360km à faire entre Popayan et Ipiales et comme il y a beaucoup dans les montagnes, c'est plus long.

À peu près à mi-chemin, on traverse des endroits assez pauvres et de chaque côté de la route, des gens, surtout des vieilles femmes, sont assis là à tendre la main pour avoir de l'argent ou de la nourriture. Par terre, il y a des cordes qui traversent la route de bord en bord et quand un camion ou une voiture arrive, elles tendent ces cordes pour essayer de les forcer à s'arrêter. Un camion devant nous passe dans la corde car ce ne l'importune pas du tout mais quand vient notre tour, la seule chose que nous souhaitons, c'est qu'elles ne fassent pas ça quand nous passons car ça pourrait être dangereux. Heureusement, ce ne fût pas le cas!

On arrive à Ipiales puis on se rend vers la place centrale pour se trouver un hôtel. Il y a beaucoup de monde et à peine nous nous stationnons que les gens prennent des photos avec leur cellulaire. Pendant que Jean va voir pour l'hôtel, je reste avec les motos et ça ne prend pas 30 secondes qu'une horde de gens m'entoure pour regarder les motos. Certains posent des questions et jasent avec moi et pour d'autre, je suis mannequin d'un jour car je vais être, avec les bikes, sur plusieurs photos! Finalement Jean arrive et tout est ok pour l'hôtel. On passera donc notre dernière nuit en Colombie à l'hôtel Nubes Verdes ou Nuages Verts.

Ps : notre impression de la Colombie? C'est vraiment un pays à découvrir. Nous avons été enchanté de ce que nous avons vu et les gens sont très sympathiques. Ils sont curieux et généreux. Et ce sont des gens fiers de leur pays. On vous le recommande.
 
Sur la route entre Popayan et Ipiales.




 
Photos de l'église Las Lajas à Ipiales et sur le site de l'église.




Les gens mettent des plaques de remerciement pour faveurs exaucées.




 
Le roi et la reine!!!
 

1 commentaire:

  1. C'est plus long faire le tour des Amériques à dos de lama et je crois que la selle n'est pas aussi confortable que celle de la moto!

    RépondreSupprimer